• L'Anglais en faculté... !!!

     

                Alors que l’éducation nationale laisse sortir chaque année des milliers de jeunes de nos écoles sans même savoir parler et écrire correctement le Français ,notre langue de naissance nationale,pourtant, nous entendons depuis quelques jours nos hommes politiques de gauche ,se poser mutuellement la question suivante ; est-il bien nécessaire de poursuivre l’enseignement en Français dans nos facultés.

                Si nous continuons à diluer ainsi notre savoir, notre patrimoine intellectuel que restera-il de la France dans cinquante ans ?  Rien,que des drapeaux brulés et des villes sacagées.

               La France c’est une certaine idée qui nous vient des Lumières, un savoir coexister, un savoir faire, un savoir écrire, chaque situation possède un mot pour la décrire. Notre langue parlée (enfin bien parlée) pas l'argot des cités, est dotée d’une grande élégance,et exactitude.

               Que dire et que faire lorsque j’entends un prof de fac interrogé, répondre « que si nous conservons le Français à la fac, alors, les étudiants étrangers ne viendrons plus étudier en France » Ce à quoi je réponds, si nous avons un enseignement supérieur  d’extrême qualité, alors ils viendrons et feront l’effort de choisir le Français plus tôt dans leurs études pour pouvoir venir.

              Les Américains ou voir même les Anglais donnent ils des cours en Français pour nos étudiants qui choisissent leurs pays ?  Ce n’est pas à ceux qui rendent un service (enseigner aux étrangers en est un) de se mettre à leur portée, mais à eux de faire l’effort.

              Si nos hommes politiques respectaient un peut plus leur pays, cette idée ne leur effleurerait même pas ce qui leur sert de cerveaux. Mais puisque pour eux la France n'est autre que l'exagone!

    « Abus de bien sociaux...ho mais, c'est encore un socialiste qui gagne !La cour des comptes . »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter