• Etre ou ne pas être, croire ou ne pas croire, voter ou ne pas voter ?

                    Etre ou ne pas être assez crédules pour croire en toutes ces promesses faites par nos hommes politiques et donc voter pour eux !

                L’être humain est ainsi fait qu’il à besoin de croire en quelque chose ou quelqu’un ! En effet l’homme n’aime pas s’encombrer de décisions à prendre, il recherche donc une personne ou un groupe de personnes qu’il jugera capable de prendre les décisions nécessaire à sa place. Il en va du travail comme de la vie en générale. Alors pourquoi réfléchir, laissons ce problème aux autres ! Et lorsque le citoyen moyen après un minimum de réflexion, ou ce qu’il croie être de la réflexion, mais qui n’est en fait qu’un bourrage de crane de la part des médias et des politiques, alors il décide de voter !

                 Oui mais voila ce vote s’applique sans contrôle de la part du peuple, que les promesses soit tenues ou non, l’électeur n’à aucun moyen de recentrer le politique. Nous en sommes arrivés à ces extrémités ou des lois nous sont imposées, alors même que la grande majorité les refuse. Les grandes décisions sont prises sans notre consultation et sans notre aval, mais toujours selon eux pour notre bien.

                Alors prenons un exemple ; la simplification du millefeuille administratif ; pourtant très utile pour le peuple Français puisqu’il impliquerait environ dix milliards d’économie. Hé bien ces messieurs et ceci a seule fin de préserver leur petite place, le refusent, pensez donc, comment devenir président de conseil régional, si le nombre de régions est divisé par deux, cela va devenir beaucoup plus difficile, l’avenir s’obscurcie. Nous comprenons bien que tous ces gens sont des carriéristes.

             Avec des salaires de 15 000 à 30 000  euro c’est un véritable pousse au crime, pour faire bien moins qu’un chef d’entreprise moyen (une dizaine ou une vingtaine d’employés)60% des petites entreprises, qui lui fait prospérer l’économie de son pays, les politique touchent de deux à trois fois plus, cherchez l’erreur !

              Bon nombre de nos politiques sont des fonctionnaires, pas d’anciens fonctionnaires mais des fonctionnaires en disponibilité, obligation devrait être faite comme en Angleterre, à tous ces gens de démissionner pour se présenter à une élection. Parce que sinon comment voulez vous avoir une réforme du fonctionnariat efficace ? Ils ne vont pas couper la branche sur laquelle ils sont assis.

               Il serait grand temps qu’un contre pouvoir puisse être instauré, mais pas un contre pouvoir élus, comme le sénat, ceci ne changerait rien. En terme de contre pouvoir efficace seul le peuple peut se prévaloir, et s’exprimer par référendum.

             D’autres républiques l’ont fait ou le font encore, pourquoi pas chez nous ?  Et il ne faut pas se battre pour le droit de vote, mais pour l’obligation faite aux citoyens d’aller voter. Il ne sert à rien de hurler dans les rues, quant au moment de décisions importantes, ces même hurleurs vont à la pêche ou dîner chez belle maman.

             La différence c’est qu’il ne faut plus accepter qu’un politique puisse faire et décider à notre place, en quel honneur cela devrait il être encore accepté. Si en 1789 le niveau d’instruction du peuple était très faible, il n’en est plus de même maintenant.

           Donnons donc la possibilité aux Français de s’exprimer, et vous verrez la France avancer à grand pas.

    « Economies dites-vous ?Cher, très cher, trop cher président Hollande ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter